visiter Fès
Afrique,  Maroc

Visiter Fès

Que faire lorsqu’on visite Fès en 2 jours ?

Après notre voyage à Marrakech, nous avions envie de retourner quelques jours au Maroc. Cette fois-ci nous voulions faire un mini road-trip au Nord du Maroc, de Fès à Chefchaouen. Nous l’avons débuté par la visite de Fès, l’une des villes impériales du pays. Ici, on vit à 100 à l’heure dans une médina encore authentique où le temps semble s’être arrêté. La ville est un vrai labyrinthe où le ballet incessant des commerçants, des Fassis, des chariots et des ânes offre un superbe spectacle. Outre ses souks, Fès à également un beau patrimoine culturel et architectural. Que faire à Fès, que voir, où manger, où dormir ? Suivez-nous pour notre visite de Fès en 2 jours.

Visiter la médina de Fès

Visiter Fès

La médina de Fès est gigantesque, dense et est un véritable labyrinthe de ruelles tortueuses, d’impasses, de souks et de tanneries. Bab Bou Djeloub, la fameuse porte bleue à l’ouest, est l’entrée principale dans la vieille ville, puis deux grandes rues descendent vers le centre de la médina. Tant tous les cas, les deux rues principales vont permettront de traverser en intégralité la médina.

Prenez le temps d’y flâner au hasard, suivez votre nez ou vos oreilles pour en découvrir tous les charmes. S’orienter n’est pas simple, mais se perdre fait partie du jeu. On vous proposera régulièrement de prendre un guide, mais je ne trouve pas que cela soit forcément nécessaire. Effectivement, il est très facile de se perdre dans la médina, mais suivez le mouvement général des passants pour retomber sur l’une des deux rues principales ou sur un point de repère. Il vous sera toujours possible de demander votre chemin mais préparez-vous à donner quelques dirhams pour l’aide.

La médina grouille de vie mais elle est pourtant bien plus calme et agréable à visiter que Marrakech. Les commerçants sont moins instants et moins pressants pour les achats. Les souks sont divisés en plusieurs quartiers. Le souk du henné, l’un des plus anciens de la médina, est une toute petite place où vous trouverez des poteries et produits cosmétiques. La place Seffarine est elle la place des dinandiers. Vous trouverez également au fil de votre découverte, le quartier des potiers, le quartier des menuisiers, le quartier des tanneries …

Pour apprécier la médina, il faut avoir du temps, se laisser porter et laisser place à l’imprévu. Laisser son regard être émerveillé par la moindre porte sculptée, les parvis en zelliges (mosaïques) ou encore les fontaines traditionnelles.

Visiter Fès

Les tanneries Chouara, la visite incontournable de Fès

La visite incontournable de Fès est bien elle du quartier des tanneurs, la ville étant très réputée pour son cuir. Il y a trois tanneries dans le souk, la plus connue étant celle de Chouara. Pour voir les tanneries en pleine activité, entrez dans l’une des boutiques de cuir. Elles disposent toutes d’une terrasse offrant un point de vue sur le site. Apparemment, la terrasse au numéro 10 offrirait le plus joli point de vue sur les bassins, mais en réalité toutes les terrasses proposent une belle vision des tanneries. Elles permettent d’avoir un aperçu des méthodes de fabrication traditionnelle du cuir. L’odeur n’est pas des plus agréables, même si au mois de février, elle n’était pas non plus insupportable (en revanche dès qu’il fait chaud, le brin de menthe sera indispensable).

Visiter Fès

Depuis votre terrasse, vous serez aux premières loges pour observer le travail des hommes qui répètent un savoir faire ancestral. Tout se fait à la main et à base de colorants naturels (safran, coquelicot, etc). Les hommes pliés en deux, ou semi submergés dans l’eau, travaillent et plongent les peaux dans des vases en pierre remplis de teinture. Un savoir faire captivant mas oh combien difficile pour ces hommes.

Pour information, les boutiques de cuir forment une coopérative dont font partie les ouvriers, et la majorité des vendeurs sont de la famille des ouvriers qui sont à l’ouvrage en bas. Une bonne raison d’acheter vos articles de cuir dans ces boutiques.

Les médersas de Fès

Les différentes médersas (école coranique) de la ville offrent un bel aperçu du patrimoine architectural et culturel de Fès. La ville en compte plusieurs, certaines étant fermées aux non-musulmans. Les médersas Bou Inania et el-Attarine sont quand à elles ouvertes à tous.

L’architecture des deux est plus ou moins similaire. Le bâtiment s’articule autour d’une cour centrale qui mène à la salle de prière, aux chambres d’étudiants, aux salles de cours et à d’autres cellules, masquées par les moucharabiehs. Les détails architecturaux sont tout simplement sublimes. La cour centrale est ornée des motifs traditionnels de l’artisanat mérinide. Il s’agit d’un mélange de stucs et bois sculptés, de zelliges et de sculptures.

La médersa Bou Inania (située pas très loin de la porte bleue) est considérée comme la plus belle école coranique de Fès. Elle est reconnaissable à son minaret en zelliges verts. Seule la cour centrale est accessible aux visiteurs. La médersa el-Attarine, qui est tout aussi belle, permet elle d’accéder aux étages supérieurs (salles de cours, chambres d’étudiants …).

Lors de notre visite de Fès, nous avons pris le temps de visiter ces deux médersas. Même si elles sont assez semblables, je trouve que les deux valent vraiment le détour. D’autant plus que le prix d’entrée est vraiment bas et que la visite dure peu de temps. D’ailleurs, privilégiez la visite tôt le matin pour éviter les groupes (entre 9h et 10h).

Prix : 20 dirham (environ 2€ l’entrée). Ouvert de 9h à 17h, fermé pendant les prières.

Le Jardin Bou Djeloud

Pour changer de décor, le jardin Jnan Sbil est un endroit parfait pour se détendre et s’éloigner des rues étroites et mouvementées du centre. Un joli parc très bien entretenu et joliment arboré.  Une bouffée d’air frais, loin de l’agitation permanente de Fès.

Visiter Fès

Les tombeaux des Mérinides

Ce lieu, laissé à l’abandon, offre un très beau point de vue sur toute la médina de Fès. De là haut, on se rend compte de toute l’ampleur de la ville. Je vous conseille de prendre un taxi pour y accéder (environ 3€) et de redescendre à pied si l’envie vous en dit (il faut environ 10 min pour rejoindre la médina).

Le palais royal

Le palais royal est fermé au public mais les imposantes portes en cuivre, entourées de beaux zelliges et de panneaux sculpté valent le détour. Impossible de rater ses trois monumentales portes, qui sont un très bel exemple de la précision et de la beauté de l’art marocain.

Où manger à Fès

  • La Kasbah (rue Serrajine, près de la porte bleue). Tajines et couscous d’un bon rapport qualité-prix. la terrasse en hauteur est plutôt agréable.
  • chez Said (Bab Boujloud, porte bleue). Situé sur une petite place, le menu à 70 dirhams est très correct et l’accueil est top.
  • A éviter : le restaurant Seffarine (place des dinandiers). Une terrasse sympa pour boire un verre mais pas pour se restaurer. Les prix se font à la tête du client (et on a pas trop apprécié), pour une cuisine peu goûteuse.

Où dormir à Fès

Je vous conseille ce riad en plein cœur de la Médina : Dar Nejma. Le riad est très calme, les chambres sont très spacieuses et le petit déjeuner est copieux avec en bonus un super accueil.

Louer une voiture au Maroc.

Nous avons loué notre voiture avec Sixt à l’aéroport de Tanger (125€ pour quatre jours, nous étions cinq, il nous fallait donc une voiture assez grande). Faites bien attention, une carte de crédit (et non de débit) est indispensable pour la location (sinon l’assurance vous sera vendue à son maximum pour ne pas avoir de caution). Le permis français suffit pour louer une voiture.

Attention, la conduite est assez “bordélique” (entre autres, des personnes traversent l’autoroute !). Chacun fait comme il veut. Dans les villes, c’est plutôt l’anarchie. La route entre Tanger et Fès (4h de route) est assez simple puisqu’il s’agit presque tout le long de l’autoroute (environ 10€ ). Par contre faites attention, il y a très régulièrement des contrôles de polices.

Si vous cherchez votre route, l’application Maps.Me est un GPS qui ne nécessite pas de connexion internet (il faut juste télécharger les cartes en amont). Pour les parkings, il est possible de se garer aux alentours de la médina (parking “gardé” donc payant, environ 2€ la journée). Ils sont tous indiqués sur l’application.

Sur la route… des scènes de vie et des paysages fabuleux …

Les conseils du blog pour visiter Fès

  • Monnaie :  Dirham marocain (MAD), le taux de change est assez facile puisque (approx) 1€ = 10MAD.
  • La ville se réveille vers 10h, avant la plupart des boutiques sont fermées.
  • La médina est loin d’être plate, ça grimpe même un peu d’une extrémité à l’autre.
  • La visite de Chefchaouen peut être envisageable depuis Fès. Le trajet peut juste s’avérer être un peu long puisqu’il faut prévoir au moins 3h30 de route.
  • Vol Lyon-Tanger avec Easyjet : 60€.

Fès a encore été une très belle découverte. Le Maroc est vraiment un pays qui a beaucoup a offrir et nous reviendrons c’est sûr ! Vous avez des endroits à nous conseiller ?

N’hésitez pas à mettre cet article de côté sur Pinterest !

Vous avez aimé cet article ?

3 commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *