Acropole Athènes
Europe,  La Grèce

Visiter Athènes en 4 jours

Visiter Athènes c’est faire le plein d’histoire et de culture. Mais en dehors de toute sa richesse historique et culturelle, la capitale grecque est une ville surprenante qui mélange les styles et les identités. Athènes nous a séduite par son histoire, sa créativité, sa nourriture et par la diversité de ses quartiers. Que faire à Athènes en 4 jours ? Je vous dis tout….

Que faire à Athènes en 4 jours ?

L’Acropole d’Athènes

Surplombant la ville, l’Acropole est le site antique emblématique d’Athènes et du monde occidental. L’Acropole, classée au Patrimoine mondiale de l’UNESCO, est connue pour ses temples construits sur sa partie plate et dédiés au culte d’Athena, patronne et protectrice de la ville d’Athènes. Parmi les nombreux temples de l’Acropole, le Parthénon est le plus connu et le plus majestueux, visible depuis presque toute la ville ! Un site sublime, très impressionnant et rempli d’histoire. Un immanquable d’Athènes.

Très fréquenté, je vous conseille de vous y rendre le plus tôt possible le matin (l’ouverture du site est à 8h). Je vous recommande aussi d’acheter vos billets à l’avance sur Internet pour éviter l’éventuelle file d’attente aux caisses. L’entrée coûte un peu moins de 15 euros.

Le quartier de Plaka

Situé en contrebas de l’Acropole, le quartier de la Plaka, l’ancien quartier turc, est l’un des quartiers les plus charmants et pittoresques d’Athènes! Avec ses allures de petits villages, ses ruelles pavées, ses petites boutiques et ses nombreux restaurants, Plaka est l’endroit parfait pour flâner.

Anafiotika, un petit air des Cyclades en plein cœur d’Athènes.


Juste au dessus de Plaka et au pied de l’Acropole, se trouve le tout petit quartier d’Anafiotika. Ici, on se perd dans les minuscules ruelles bordées par des maisons blanchies à la chaux et aux volets turquoises. Un petit quartier (une quarantaine de maisons le composent) qui rappelle les Cyclades non sans raison puisque Anafiotika est l’héritage des tailleurs de pierre venus de l’île cycladique d’Anafi pour construire le palais royal après l’indépendance. Une balade dépaysante en plein centre d’Athènes.

Psiri, le quartier de street art d’Athènes

Le street art dans les rues d’Athènes est omniprésent. Le quartier de Psiri, le quartier tendance de la capitale, en est un très bel exemple. Chaque façade abandonnée, chaque coin de rue est porteur de graffitis/tags/œuvres/fresques… un véritable musée à ciel ouvert. Un quartier à ne pas manquer si vous êtes amateur de street art !

Musée Archéologique d’Athènes

Le musée archéologique d’Athènes abrite la plupart des trésors archéologiques de la Grèce. Il offre un très bel aperçu de l’art et de l’histoire grec. Coup de cœur pour la collection des antiquités mycéniennes qui est impressionnante de finesse et de beauté !

Prix : 10€ adulte (gratuit pour les enfants). Retrouvez toutes les infos pratique sur le site du musée.

Monastikari

Ce quartier très animé est connu pour son « marché aux puces » qui est en fait constitué de dizaines de boutiques se succédant dans une rue piétonne. Une ambiance de souks règne dans ce quartier, un joyeux bordel.

Si vous en avez l’occasion, rendez-vous devant le Parlement afin d’assister à la relève de la garde. Elle a lieu toutes les heures. Elle vaut le petit détour pour son originalité…

Les sites antiques d’Athènes

En plus de l’Acropole, Athènes abrite de nombreux sites antiques dont :

  • L’Agora antique, cœur de l’Athènes antique, l’Agora était le centre animé de la vie administrative, politique, commerciale et sociale. Entrée à 8€
  • Le stade Panathénaïque, construit en 329 avant Jésus-Christ est un stade antique qui était initialement utilisé pour l’ancêtre des Jeux Olympiques, les « Grandes Panathénées » , mais aussi pour les premiers JO de l’air moderne qui ont eu lieu en 1896. Entrée à 5€
  • Le temple de Zeus, formé d’immenses colonnes de marbre est le plus grand temple de Grèce. Entrée à 6€.

L’entrée aux différents site est payante, mais vous pouvez les voir assez facilement depuis les extérieur, notamment le temple de Zeus.

Agistri, une île pleine de charme à moins d’1h d’Athènes

En 4 jours, nous avons eu le temps et l’occasion de prendre un bateau depuis le port du Pirée pour aller sur l’île d’Agistri. Agistri est la plus petites des îles Saroniques habitées. C’est aussi l’une des plus proches d’Athènes à moins d’une heure d’hydroglisseur ce qui en fait une destination idéale pour une escapade le temps d’une journée. C’est une petite île préservée, très boisée, avec quelques très belles plages et idéale pour se détendre.

Nous avons découvert Agistri en vélo à assistance électrique, et quel bonheur ! En une journée, nous avons pu faire le tour entier de l’île pour profiter des différentes plages ! En effet, Agistri abrite une multitude de plages et criques, toutes plus belles les unes que les autres. Nous avons débuté notre découverte par la magnifique plage de Xalikadia, nichée entre les falaises. Puis nous avons longé les plages aménagées de Skala et Mylos, afin de nous rendre à la paradisiaque Aponissos, coup de cœur d’Agistri. Mais il en existe bien d’autres, souvent très tranquilles, comme les plages de Mariza ou Dragonera (idéale pour la baignade).

Une journée parfaite !

Il faut compter environ 1h en ferry pour atteindre Agistri depuis le port du Pirée à Athènes. Vous pouvez également découvrir les îles d’Agistri, Egine et Moni lors d’une croisière en voilier.

Pour louer des vélos électriques à Agistri : Logothetis Rent a bike.

Restaurants à Athènes, où manger ?

  • Diporto Agoras (quartier de Psyrri) : coup de cœur de ce voyage. Ici pas d’enseigne, juste deux portes menant à une taverne rustique. Les mêmes plats sont servis depuis des années, sans carte. Les revythia (pois chiches) sont la spécialité, suivi par une multitude de plats (poissons, salade grecque…) accompagnés du vin tiré à l’un des immenses tonneaux alignés le long des murs.
  • Tzitzikas kai Mermigas (quartier de la Plaka) : un assortiment de mezze délicieux.
  • Couleur Locale (quartier de Monastiráki) : niché au fond d’une étroite allée piétonne, ce bar, avec une vue imprenable sur l’accropole, est parfait pour un brunch ou tout simplement boire un café.
  • Lostre Kouzina : d’excellentes et copieuses spécialités grecques
  • Athena’s cook (quartier de la Plaka) : des plats excellents dont des spécialités grecques (un peu plus cher que les autres restaurants)
  • Rozalia (quartier d’Exarchia) : établissement familial. Grillades et cuisine comme à la maison. On nous apporte un assortiment de mezze sur un plateau, et on choisi. Des plats à la carte sont aussi disponibles (très copieux)

Les conseils du blog pour visiter Athènes

  • Notre Airbnb à Athènes : nous étions 4 amis et le logement était parfait. Spacieux, propre, pas très loin du musée archéologique…
  • Les entrées des sites antiques ont un prix assez élevés. Prévoyez un budget assez conséquent si vous souhaitez tout visiter. Il existe un billet combiné à 30€ qui comprend les entrées à l’Acropole, l’Ancienne Agora, Keiramikos, la librairie d’Hadrien, l’Agora romaine, l’Olympion (temple de Zeus) et la librairie d’Aristote. Vous disposez de 5 jours pour visiter les sites à compter de la première visite.
  • Trajet aéroport – ville : les deux solutions les plus rapides sont soit le taxi au prix fixe de 39€ ; ou le métro à 9€ par personne. Prévoir environ 45 min de trajet.
  • Uber est présent à Athènes avec des prix très abordables.
  • Il existe un service de dépose bagages sur Athènes : Lockers4all
  • Il y a une heure de décalage en plus entre la Grèce et la France.
  • Athènes peut être une première étape avant un voyage à Santorin.

Si comme moi, vous aimez les city trip pas chers, alors je vous conseille de jeter un œil à mes article sur mes destinations en Europe. Vous y trouverez peut-être quelques idées pour vos prochaines vacances!

N’hésitez pas à épingler cet article sur Pinterest.

Vous avez aimé cet article ?

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.