La Croatie en 12 jours

Une côte merveilleuse, des eaux cristallines, des îles par centaines, des villes à l’architecture éclectique dont la perle de l’Adriatique « Dubrovnik » et des parcs nationaux féeriques et enchanteurs, la Croatie rivalise de trésors naturels et culturels. De Zadar à Dubrovnik suivez nous pour 12 jours en Croatie.

  • Zadar

Nous avons atterri à Split (depuis Genève, avec la compagnie Easy Jet, comptez 1h30 de trajet), et nous sommes de suite rendu à Zadar (environ 1h30 de route).

Zadar se trouve sur une petite péninsule dont son centre historique est émaillé d’églises et de vestiges romains, le tout entouré par des remparts. Elégante, riche d’un patrimoine ancien et de ses paysages côtiers, Zadar est une ville agréable à visiter. N’hésitez pas à monter au sommet de la cathédrale Sainte-Anastasie (environ 2€) pour avoir une vue panoramique sur la ville et les îles alentours.

La principale attraction de Zadar est son orgue marin. Grâce à un système de tuyaux et de soufflets installés dans les marches en pierre ajourées qui s’enfoncent dans la mer, et au gré des mouvements des vagues, la mer « chante ». Ne vous attendez pas à un chant mélodieux, mais plutôt à un orchestre mal accordé, mais cette curiosité n’en reste pas moins envoûtante. Cette partie du front de mer est également recommandé pour son point de vue imprenable sur le couché de soleil.

A la recherche d’un resto ? je vous conseille le Konoba Stomorica (Stomorica 12, Zadar). Un restaurant traditionnel par sa décoration et sa cuisine. Un accueil très sympa, une cuisine bonne et des prix abordables.

  • Parc national des Lacs de Plitvice, un parc féérique et un gros coup de coeur.

Ce parc est vraiment mon gros coup de coeur des vacances. Un site enchanteur ! Les 16 lacs cristallins sont reliés les uns aux autres par une série de chutes d’eau et de cascades toutes plus belles les unes des autres.  Les chutes d’eau agrémentées de murs végétals et l’eau aux reflets émeraudes et turquoises sont les atouts charmes du parc.

IMG_5282
Une des nombreuses cascades du parc de Plitvice

Ce site est vraiment féerique. Un sentier sur pilotis de 18 km serpentent au bord, au dessous ou par-dessus les chutes. Différents parcours de 2 à 8h de marche, très bien balisés, sont proposés pour visiter le parc. Nous avons opté pour l’itinéraire C (de 4 à 6h de marche) qui permet de voir pratiquement tout le parc. La plupart du parcours s’effectue à pied, mise à part la traversé du plus grand lac qui se fait en bateau et le retour au point de départ en bus (tout est compris dans le prix d’entrée).

IMG_5217
Sentier sur pilotis

Je vous conseille de commencer le parc par l’entrée n°1, vous serez ainsi dans le sens contraire des chutes et donc face aux cascades au fur et à mesure de votre avancée, et d’y aller le matin (une partie du site étant à l’ombre dans l’après-midi). Côté prix, l’entrée du parc est à 15€ (25€ en juillet-août) et le parking est payant. Comptez un peu moins de 2h de route depuis Zadar pour vous y rendre. Pour plus d’informations : site du parc de Plitvice.

N’allez pas en Croatie sans passer une journée à Plitvice, vous ne serez pas déçu.

Parc national de Plitvice
  • Excursion sur les îles Kornati

Cet archipel, semé de 147 îles, îlots et récifs pour la plupart déserts est propice aux excursions. Les îles sont très arides et contrastent avec les eaux limpides qui les entourent. Vous trouverez de nombreuses excursions organisées à la journée depuis Zadar ou Split. Nous avons opté pour une excursion avec Luigia-Tours (60€ par personne), une croisière plus intimiste sur un bateau de pêcheur (la capacité est de 10 personnes maximum). Le départ se fait du port de Pakostane (30 min de Zadar) à 9 h. Sur le chemin de Kornati, nous sommes passées par le côté sud-est de l’île Pasman pour essayer de voir les dauphins (un échec !). La journée s’articule ensuite autour des différents sites à voir : le vieux phare Tojer sur l’île de Sestrica, la célèbre falaise à la Tête de Poséidon, un arrêt sur l’île Kornat pour un déjeuner et une petite balade, l’île Mana et sa falaise – la plus longue du parc-, une pause sur l’île de Levrnaka, où se trouve la magnifique baie de Lojena  et dont le point de vue panoramique depuis le sommet sur tout le parc est magnifique. Retour au port vers 19h. 

Le temps (pluie et vent) ne nous a malheureusement pas permis d’apprécier à sa juste valeur cette excursion mais elle n’en reste pas moins agréable. Si en revanche vous avez beau temps, foncez. Vous vous prendrez le temps d’une journée pour Robinson Crusoé  et pourrez profiter des eaux limpides le temps de quelques arrêts baignade.

  • Dubrovnik, la Perle de l’Adriatique

IMG_5422
Dubrovnik depuis ses remparts

Dubrovnik a été notre deuxième point de chute (comptez 4h de route depuis Zadar).

Dubrovnik, la perle de l’Adriatique, émerveillera n’importe quel visiteur. La vieille ville fortifiée, inscrite au Patrimoine mondiale de l’humanité, entourée d’épais rempart, est une visite incontournable de Croatie. Nous avons commencé notre exploration par la porte Pile, la porte principale pour accéder à la vieille ville (c’est également le terminus de la plupart des bus). Une fois dans la ville, déambulez au gré de vos envies dans les rues pavées de marbre. Aucune visite de Dubrovnik ne saurait être complète sans une promenade sur ses remparts, parmi les plus beaux du monde (environ 15€  l’entrée pour deux heures de promenade). D’en haut la vue sur la veille ville plongeant dans l’Adriatique est superbe : la pierre blanche contrastant avec les toits rouge et le bleu de la mer offre une superbe palette de couleurs. L’accès aux remparts se situe près de la porte Pile (il y en a également près de la porte Ploce et du Musée maritime).

Vous pouvez également prendre le téléphérique pour aller au sommet du mont Srd (environ 13€) pour avoir une vue imprenable sur Dubrovnik. Sachez qu’il est possible d’aller à l’arrivée du téléphérique en voiture (ce que nous avons fait au vu du prix de la montée). La vue du mont est jolie mais ne vaut pas non plus les 13€.

Il est aussi possible de louer des kayaks pour longer Dubrovnik et se rendre sur l’île de Lokrum (avec Adriatic kayak Tours).

Envie d’un verre ? Arrêtez-vous aux bars Buza, deux bars situés au bord de mer à l’extérieur des remparts, dans un cadre splendide. Le Buza est près de Ilije Sarake, scrutez les remparts pour repérer le tunnel d’entrée, le Buza II est près de Od Margarite.

IMG_5478
Le Buza

Envie d’un resto ? Le Luncin Katun (Od Sigurate) offre une carte diversifiée de tapas et de plats consistants de très bonne qualité et délicieuse.

Pour information :

    • Dubrovnik est l’une des villes les plus chères de Croatie.
    •  La vieille ville est totalement interdite aux voitures.
  • Attention, si vous souhaitez vous rendre à Dubrovnik en voiture, pensez à demander la Green Card (une assurance supplémentaire qui coûte environ 25€), car vous devrez passer par la Bosnie Herzégovine (environ 10 min de route) pour accéder au sud de la Croatie.
  • La séduisante île de Mljet

Pour notre deuxième jour à Dubrovnik, nous nous sommes rendues sur l’île de Mljet. Etant hors saison nous avons du aller prendre le ferry à Prapratno (1h30 de Dubrovnik) direction Sobra, pour une traversée de 45 minutes (20€ la voiture + 4€ le passager par traversée). Attention il y a très peu de bus sur l’île, prenez votre voiture pour circuler sur Mljet.

L’île de Mljet est une destination paradisiaque. Classée parc national (10€ l’entrée, attention les voitures sont interdites dans le parc), la moitié de l’île englobe deux lacs aux reflets bleu azur, un monastère construit sur un îlot et de charmants petits villages. Cette île fera le bonheur des randonneurs et des amateurs de vélo.

Pour avoir un panorama hallucinant sur l’île, rendez vous au sommet, à Montokuc (et oui ça ne s’invente pas!). Vous pouvez partir depuis Soline pour une ascension d’environ 45 minutes. La ballade est plutôt simple (assez bien indiquée, suivez le cercle rouge et blanc) et à l’ombre des pins (hum l’odeur!!!).

Ensuite n’hésitez pas à louer des vélos pour faire le tour du lac et vous arrêter à votre guise profiter des eaux limpides du parc.

Cette île est un véritable havre de paix.

Je vous conseille de rester une nuit sur l’île (nous ne l’avons pas fait et c’est notre regret) afin d’en profiter pleinement et de prendre le temps pour faire les randonnées et du vélo. Et sachez que le monastère est accessible grâce à un petit bateau qui fait régulièrement la liaison.

  • Cavtat

Cavtat est une adorable station balnéaire à une vingtaine de km de Dubrovnik. Calme et très agréable, elle est propice à la baignade et la promenade (son front de mer est aménagé). C’était notre journée un peu off, juste une balade au bord de la mer pour profiter du soleil.

Il est possible depuis Cavtat de faire la route des vins dans la région viticole de Konavle.

  • Split

La dernière étape de notre voyage a été Split (environ 3h de route depuis Dubrovnik).  Le temps d’une balade au palais de Dioclétien, l’un des plus imposants vestiges du monde classé au patrimoine mondial de l’Unesco, Split est une véritable plongée dans l’Antiquité. Flânez dans ses ruelles qui regorgent de petits passages, cours, boutiques, restaurants et bars est très agréable.

La Riva, promenade du front de mer, bordée de Palmiers regorge de bars et de vendeurs de glaces 😉

Le marché aux fruits et légumes (bouchers et fromagers) de Split se tient tous les matins au-dessus d’Obala Lazerata, (du côté ouest du palais). Un marché vraiment très agréable qui regorge de produits locaux et de curiosités. Prendre le temps de découvrir les étals et les spécialités locales est un véritable plaisir.

  • Trogir

IMG_5545
Trogir

Trogir est une petite cité médiéval à 40 min de Split qui renferme un véritable labyrinthe de petites ruelles encadré par des remparts. L’intégralité de la vieille ville est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Il fait bon déambuler dans la vieille ville un peu au hasard. Le centre historique n’est pas très grand et on finit toujours par arriver sur la jolie place où se situe la cathédrale Saint-Laurent (style roman et gothique).

  • Brela

IMG_5582
Brela

Brela est un ville portuaire situé à 1h de Split, considéré comme le plus beau front de mer de Dalmatie.  Brela est d’ailleurs connue pour sa superbe plage qui chaque année fait partie du classement des plus belles plages de Croatie. En effet sa longue plage de galets de 6 km de long est propice à la balade, d’autant plus que le front de mer est totalement aménagé et à l’ombre des pins. Ce qui rend la promenade encore plus agréable ce sont toutes les criques dont l’eau limpide ess une véritable invitation à la baignade. Passer une journée à Brela est vraiment très agréable et reposant ! 

  • Parc national de la Krka

Krka est l’un des parcs nationaux les plus célèbres en Croatie. Le parc national de la Krka se trouve à 1h10 de Split. Il compte cinq entrées, nous sommes arrivées par celle de Lozovac. L’intérêt d’accéder au parc par cette entrée est que cela permet de faire le tour du parc en finissant par les plus importantes chutes d’eau,  Skradinski Buk, le clou du spectacle. Un bus depuis Lozovac (compris dans le prix) vous amène jusqu’au départ du circuit.

IMG_5691
Chute d’eau Skradinski Buk

Pour faire le tour du parc vous n’avez qu’a emprunter les pontons de bois et les chemins qui contournent la rivière vert émeraude, vous laissant une vue imprenable sur les chutes d’eau tout au long de votre visite. Il n’y a qu’un chemin à emprunter donc vous ne pourrez pas vous perdre. Comptez 1h00 pour faire le tour du parc.  A la fin de la visite il est possible de se baigner au pied de la plus grande chute d’eau Skradinski Buk (la baignade y est autorisée qu’à cet endroit). La cascade de Skradinski Buk est vraiment impressionnante et de toute beauté. De petits points de vue tout au long du parcours sont accessibles pour avoir une vue imprenable sur le paysage.  

En comparaison avec Plitvice, j’ai moins apprécié Krka. Le parc fait beaucoup plus « attrape-touristes » (la plupart des tables de pique-nique appartiennent à un restaurant donc impossible de s’assoir, il y a pleins de boutiques, …) et il y avait énormément de monde (en plein été cela doit être insupportable). Les chutes d’eau sont plus impressionnantes car elles ont un plus fort débit mais Plitvice est plus féérique, plus enchanteur. Krka n’en reste pas moins un parc magnifique. La beauté des paysages n’est en rien remis en cause, et il vaut le détour. 

Sachez que le parc de Krka ne se limite pas à ces quelques chutes. Le parc fait en effet 109km2 et renferme de nombreux sentiers de randonnée.

L’entrée est à environ 15€ (le parking est gratuit). Pour plus d’information : site du parc de Krka. 

Les conseils du blog :

    • Nous avons loué une voiture chez Sixt à l’aéroport de Split. Il y a régulièrement des promotions chez eux, donc n’hésitez pas à regarder souvent leur site. Attention, si vous souhaitez vous rendre à Dubrovnik en voiture, pensez à demander la Green Card (une assurance supplémentaire qui coûte environ 25€), car vous devrez passer par la Bosnie Herzégovine (environ 10 min de route) pour accéder au sud de la Croatie.
    • Attention, la Croatie n’est pas du tout bon marché, tout est aussi chère qu’en France.
    • La monnaie est le kuna (1€ équivaut à environ 7,5 kuna)
  • Tous les prix annoncés sont hors-saison, les prix peuvent doubler en haute saison (mai-juin-juill-août)
  • Vol Genève – Zadar : 45€ du 21 avril au 2 mai.

7 commentaires

  1. La Croatie est dans mon top 3 des plus beaux pays qu’il m’ait été donné de voir, tout y est merveilleux je trouve ! Et il me tarde d’avoir l’occasion d’y retourner, il me reste encore tellement à découvrir. Je n’ai pas vu Trogir ou Brela par exemple, ou encore tout ce qui se trouve au Nord de Zagreb…

    1. Il est vrai que c’est un pays merveilleux, pleins de trésors naturels !
      Nous aussi nous n’avons pas eu le temps de découvrir le nord, ce sera l’objet d’un prochain voyage 🙂

    1. Je te recommande vivement de séjourner au moins deux jours sur Mljet et de découvrir ainsi l’île à pied et en vélo !
      Lastovo ? Je ne connaissais pas du tout mais à la vue de tes photos ça à l’air superbe.

  2. En regardant tes photos, j’ai l’impression que tu as capturé des images de l’île Maurice ! L’eau là-bas est bleue et vraiment magnifique. Malheureusement, je n’ai pas encore eu la possibilité de me rendre en Croatie pour l’instant.

    1. Je te conseille vraiment la Croatie. Il y a de très belles plages mais pas que … leurs parcs nationaux sont splendides et certaines villes ont un charme fou. Et en plus ce n’est pas très loin 😉

Laisser un commentaire