La Jordanie en 12 jours

La Jordanie est un pays fascinant, riche d’une histoire légendaire et de paysages époustouflants. Teinté de notes ocres, roses et blanches, un voyage en Jordanie est une expérience unique.  De la découverte de la majestueuse cité de Petra, à l’expérience insolite de flotter dans la Mer Morte, en passant par l’immense désert rouge du Wadi Rum … La Jordanie est un pays aux multiples trésors. Suivez nous pour 11 jours en Jordanie.

  • Amman et la découverte de la cité antique de Jerash

Nous avons atterri en Jordanie à 5h30. Après avoir récupéré notre voiture de location, nous avons pris la direction de Jerash à une cinquantaine de km au nord de Amman (environ 1h de route). Autrefois grecque, romaine puis byzantine, Jerash est l’une des cités antiques les mieux conservées du Moyen-Orient. Entre les rues pavées, la place ovale, les colonnades, les temples et les théâtres, la balade est très agréable. Le site est assez grand et il faut bien une petite demi-journée pour le visiter. Si vous souhaitez pouvoir en profiter pratiquement seul, essayez de venir tôt le matin (le site ouvre à 8h), dès 10h c’est l’affluence.

Infos pratiques : l’entrée du site est comprise dans le Jordan Pass. Parking gratuit à l’entrée du site.

En fin de matinée, nous avons repris la route en direction d’Amman. Je n’ai rien trouvé d’exceptionnelle à la capitale. Elle n’a pas beaucoup de charme et je ne lui ai pas trouvé grand intérêt. Il s’agissait juste d’un point de chute pour ensuite réellement démarrer notre road-trip.

  • La Route du Roi

Pour rejoindre le désert du Wadi Rum depuis Amman en passant par Petra, nous avons emprunté la Route du Roi qui serpente entre villages et canyons aux panoramas grandioses. Une route vraiment superbe !

Avant de prendre la route du Roi nous nous sommes arrêtés au Mont Nebo (environ 1h depuis le centre d’Amman). Moïse y serait mort après avoir contemplé la Terre promise. Une église en sa mémoire y a été érigée. A l’intérieur de cette dernière on retrouve de très belles mosaïques représentant des scènes de chasse, des animaux sauvages, etc… Outre son aspect religieux, le Mont Nebo offre un très beau panorama sur toute la vallée du Jourdain, la Mer Morte et Israël.

Prix d’entrée : 2DJ (non compris dans le Jordan Pass).

Vue depuis le Mont Nébo

Nous avons également fait une halte à Madaba qui est réputée pour ses nombreuses églises. Nous avions décidé de visiter l’église des Apôtres (sur les conseils du guide du Routard) mais honnêtement nous ne lui avons rien trouvé d’extraordinaire … Après une courte balade dans Madaba, sans grand intérêt non plus, nous avons pris la direction de la Vallée de Dana par cette fameuse route du Roi (environ 4h depuis Madaba, avec de nombreuses pauses photos).

La Vallée de Dana est une réserve naturelle vivement conseillée pour les randonneurs amoureux de la nature. Nous avions donc décidé d’y faire une halte pour la nuit afin d’y faire une randonnée le lendemain matin. Malheureusement le brouillard a envahi la vallée, nous empêchant de faire notre balade. Si vous souhaitez vous y rendre, renseignez-vous au préalable auprès de l’Office de tourisme, car beaucoup de randonnées sont à faire avec des guides. Néanmoins, nous avons quand même pu profiter de la tranquillité de la vallée grâce à notre logement, le Wadi Dana Eco Camp. Un camp installé à flanc de falaise au milieu de la vallée. Une nuit loin de tout !

Ne pouvant faire la randonnée qui était prévue nous avons pris directement la route pour Petra (45 minutes depuis Dana) et nous sommes allés visiter Little Petra en attendant le lendemain.

Little Petra est situé à 5 minutes de Petra (entrée comprise dans le Jordan Pass). Le site offre un bon avant-goût de Petra avec ses quelques temples sculptés dans la roche. Au bout du canyon, empruntez l’escalier pour accéder à un point de vue sur un bout de la vallée de Petra. Au sommet des escaliers, nous avons fait la rencontre d’un bédouin perché sur son rocher. Bédouin avec qui nous nous sommes amusés à chercher des formes connues dans les rochers (arriverez-vous à reconnaître Trump ? 😉 )

  • Petra, la cité légendaire

La Khazneh – Petra

Petra est la visite incontournable de tout voyage en Jordanie. Une découverte hors du temps, mystique et grandiose. Pour découvrir la cité rose c’est par ICI.

  • Le Wadi Rum, un désert unique

Le Wadi Rum a été le deuxième gros coup de cœur de ce voyage et pour moi un autre incontournable de tout séjour en Jordanie. Ce désert est surtout connu pour ses nombreuses montagnes et falaises de grès ainsi que pour son sable aux nuances rouges. Un désert unique, aux panoramas très diversifiés, offrant des paysages à couper le souffle, entre formations rocheuses et sable aux teintes rouges, ocres ou même blanches.

Le Wadi Rum

Nous avons passé deux jours et deux nuits au Wadi Rum. Le premier jour a été consacré à l’exploration des lieux emblématiques du Wadi Rum. Entre la traversée d’un Siq, la découverte d’inscriptions nabatéennes, l’escalade d’arches naturelles, l’ascension de dunes, et la découverte des lieux fréquentés par Lawrence d’Arabie (le moins intéressant), c’est une journée riche en sensations. Une journée hors du temps, apaisante. Une journée à être émerveillée chaque seconde par l’immensité et la beauté de ce désert.

En fin de journée nous avons rejoint notre camp bédouin en plein cœur du désert. L’occasion d’échanger, autour d’un bon whisky bédouin (le fameux thé bédouin), avec la famille qui nous accueillait. Le repas du soir a été préparé dans la tradition bédouine, à l’étouffée dans le sable, un régal.  Une soirée mémorable ponctuée de danses et chants traditionnels.

Notre camp
Le thé est servi !

Le deuxième jour a été consacré à la découverte de la partie sud du désert, le désert blanc, avec comme leitmotiv « take your time ». Une journée qui a débuté par la découverte de la partie sud du désert, avec l’ascension d’une montagne pour avoir une vue imprenable sur le désert blanc. Nous avons ensuite parcouru pendant un long moment le désert (avec un peu de chance vous pourrez même conduire la jeep) pour trouver un endroit propice pour prendre le repas du midi et faire la sieste. Oui oui pour faire la sieste, « take your time… ». La journée a continué par la découverte de quelques dunes de sable ocre ou rouge et la rencontre avec un troupeau de chameau. Cette journée n’est pas indispensable, mais elle est tout de même très agréable. On se laisse porter par la douceur et la lenteur de la vie bédouine.

Découvrir le désert du Wadi Rum est une expérience unique et fabuleuse. Et ne loupez pas le coucher de soleil, merveilleux !

Infos pratiques :

  • Le Wadi Rum se situe à environ 1h30 de Petra.
  • Nous avons passé ces deux jours au Wadi Rum avec l’agence wadirum-travel. Je vous recommande vivement cette agence, Ali et toute sa famille sont très accueillants. La découverte du désert se fait en jeep. Tous les repas sont compris, ainsi que les pauses thé ;-). Prix : 80 DJ (environ 95€) pour les deux jours/deux nuits.
  • L’entrée du Wadi Rum est comprise dans le Jordan Pass (5DJ l’entrée). Si vous avez la version papier du pass, il faudra passer au centre des visiteurs (sur la route du village du Wadi Rum) pour le faire tamponner. Il y a un parking surveillé au village et c’est de ce parking qu’on viendra vous chercher.

  • Aqaba

Aqaba est située à la pointe sud de la Jordanie, au bord de la Mer Rouge (à 1h du Wadi Rum village). Aqaba est surtout connue pour être l’unique station balnéaire de la Jordanie. Nous avions donc décidé d’y rester deux jours pour de la farniente et profiter des fonds marins. Mais autant vous le dire tout de suite, Aqaba nous a déçus. D’une part, parce que les plages sont, il faut bien le dire, sales (comme toute la Jordanie d’ailleurs). Et d’autre part, parce que les coraux sont dans un état lamentable. Les coraux sont pour la plupart morts, il reste quand même quelques bassins de vie qui sont agréables pour le snorkeling, mais il faut quand même bien avouer que le reste est dans un état pitoyable. Malgré la réserve naturelle créée, le Aqaba Marina Park, le mal est fait. Désolant ! A titre d’information, la crème solaire est un véritable fléau pour les coraux, faites attention, nul besoin de s’enduire de crème solaire avant de se baigner. 

Pour profiter quand même de la plage, je vous conseille le Berenice Beach Club (10 DJ l’entrée). Il s’agit d’un complexe privé composé de 3 piscines et d’un accès privé à la Mer Rouge (avec transats, parasols, …). Je ne suis pas vraiment une adepte des plages privées, mais là au moins la plage était propre et on a un accès direct aux coraux via un ponton (la Mer Rouge est infectée d’oursins donc pas toujours évident d’arriver jusqu’au coraux quand il faut nager au milieu de tous ces oursins). Il y a également énormément de méduses, mais ne prenez pas peur, elles sont complètement inoffensives.

Une grosse faim ? :

  • Al-Mabrouk Beach (Behind Al Hussiein Bin Ali MosqueAqaba), un restaurant avec une petite vue mer et qui sert du poisson (ce qui est rare en Jordanie). Un restaurant que je vous recommande vivement. Les plats sont très bons, notamment le poisson, et l’accueil est très sympa.

Notre hôtel : le DoubleTree by Hilton Hotel Aqaba.

  • La Mer Morte

La Mer Morte a été la dernière étape de notre voyage en Jordanie. Nous y avons passé nos deux derniers jours, entre expérience insolite et détente à l’hôtel.

La Mer Morte, point le plus bas de la Terre, est en fait un lac dont la salinité extrêmement élevée permet littéralement de flotter. On flotte tels des ballons de baudruche. Une expérience vraiment étonnante ! Attention, il est vraiment déconseillé de se baigner plus de 10 min car le sel à tendance à attaquer la peau. Après la baignade, il est de coutume de s’enduire le corps de boue et de se rincer à l’eau douce.

Sur la route qui longe la mer, vous pouvez accéder au Wadi Mujib où il est possible de faire des randonnées de type canyoning. Malheureusement, il avait énormément plu la veille de notre venue, donc le site était fermé, le regret du voyage ! Il y a plusieurs possibilités pour parcourir le Wadi Mujib, de la randonnée les pieds dans l’eau au véritable canyoning. Un centre des visiteurs à l’entrée du site vous indiquera toutes les possibilités.

Attention, il y a uniquement des hôtels de haut standing à la Mer Morte et aucun restaurant, mis à part ceux des hôtels. Les plages pour accéder à la mer sont également très chères (l’accès aux plages est souvent compris dans le prix de la chambre d’hôtel). Notre hôtel : le Dead Sea Marriott Resort and Spa. Un petit plaisir pour terminer le séjour en beauté.

Les conseils du blog

  • Prenez le Jordan Pass. Ce pass comprend la visite de Petra (de 1 à 3 jours) ainsi que celle de 40 sites touristiques (dont Jerash et l’entrée du Wadi-Rum). Il permet aussi une exonération des frais de visa (si vous restez au minimum de 3 nuits). Attention pour éviter les frais de visa, pensez bien à l’acheter avant votre arrivée en Jordanie, le pass vous sera demandé à la douane.
  • Nous avons loué notre voiture avec Sixt. Bon plan l’agence se trouve à l’aéroport et elle est ouverte 7j/7 et 24h/24, donc si comme nous vous arrivez à 5h c’est bien pratique. D’après ce que j’ai pu lire, le permis international n’est pas indispensable pour louer une voiture. Mais si vous voulez être sûr, la demande se fait uniquement en ligne et attention les délais sont très très longs (environ 4 mois pour ma part en 2018).
  • En tout nous avons fait 1000 km. L’essence est à peu près au même prix qu’en France (en avril 2018).
  • Besoin d’un GPS : utilisez l’application Mapsme. Pas besoin d’être connecté, il suffit de télécharger en amont la carte du pays et le tour est joué. En Jordanie, il ne nous a jamais fait défaut.
  • La conduite en Jordanie : attention au dos d’âne, il y en a de partout et ils ne sont pas indiqués. Sinon pas de grosse difficulté pour la conduite, mis à part dans les villes où elle devient assez sportive. Faites attention il y a régulièrement des contrôles de vitesse. Il y a également de nombreux contrôles de police sur la route mais nous n’avons jamais été contrôlés. Les voitures de location sont indiquées par des plaques d’immatriculation verte, et nous avons eu l’impression que les policiers laissaient passer les voitures avec ce type de plaque. 
  • La sécurité : aucun problème de sécurité. Nous nous sommes absolument jamais sentis en insécurité.
  • La Jordanie n’est pas un pays bon marché. En revanche il est possible de manger pour pas trop chère (environ 8-10DJ). D’ailleurs goûtez leur houmous il est délicieux.
  • Je vous déconseille vraiment d’aller en Jordanie en été. Nous y étions en avril, et les températures avoisinaient parfois les 40° à Aqaba et à la Mer Morte. Le printemps et l’automne me paraissent les saisons idéales.
  • Le vol : 360€ pour un voyage du 23 avril au 4 mai au départ de Lyon .

Vous connaissez la Jordanie ? Quels ont été vos coups de cœur ?

6 commentaires

  1. J’ai également passé mes deux derniers jours en Jordanie à la Mer Morte. Sinon, Wadi Mujib a été une belle expérience, il faut dire qu’on a plus de chance que vous sur ce coup. 🙂

    1. Ah oui vous avez eu beaucoup plus de chance que nous, il parait que c’est vraiment bien. Mais heureusement que l’expérience du bain dans la mer morte nous a vite fait oublier cette petite déception.

  2. Très belle destination la Jordanie! Nous avons fait un circuit à peu près identique. Ta déception pour Aqaba, je comprends mais vous auriez peut-être plus apprécié si vous aviez pris un hôtel directement sur Tala Bay qui à mon avis est bien plus intéressant pour profiter de la plage et de beaux récifs « vivants » 😉

    1. Merci pour cette adresse, je ne connaissais pas du tout et effectivement j’aurais peut être plus apprécié mes sessions de snorkeling en Jordanie. J’ai également tendance à beaucoup comparer les récifs coralliens avec ceux vu à Mayotte qui sont d’une beauté exceptionnelle, du coup je suis assez vite déçue et attristée par des coraux en moins bon état.

Laisser un commentaire