Porto et la Vallée du Douro en 3 jours

Accueillante, charmante, paisible, bercée par le fleuve Douro, Porto est une pépite à découvrir le temps d’un long weekend. Porto est une ville où il fait bon flâner et se perdre dans son dédale de ruelles, levez les yeux et prenez le pouls de la ville. Je vous embarque pour 3 jours à Porto et dans la vallée du Douro.

  • Visite du centre historique, la Ribeira

Le premier jour a été dédié à la visite du centre historique de Porto.

Nous logions à Vila Nova de Gaia. Cette ville est située en face de Porto, séparée par le Douro, et concentre pratiquement toutes les caves produisant le vin de Porto. Nous avons donc commencé notre escapade par cette ville. La promenade le long du Douro est très agréable et vous aurez de très beaux points de vue sur Porto, le Douro et les « rabelo » (bateaux qui transportaient les fûts du vin depuis les quintas de la Vallée du Douro jusqu’à Porto). N’hésitez pas à vous y rendre au moment du coucher du soleil, le changement des couleurs sur Porto depuis la rive est superbe.

Porto

Le Pont Dom Luis I (construit par un disciple de Gustave Eiffel en 1886), permet de traverser d’une rive à l’autre, et donc pour nous de rejoindre Porto et plus précisément la Ribeira. Il est possible de traverser le pont à pied sur le passage du haut ou du bas. Si vous passez par le haut, grimpez jusqu’au Jardin do Morro (côté Vila Nova de Gaia), vous aurez une vue imprenable sur Porto, le Douro et le Pont Dom Luis I.

IMG_5961
Vue depuis le Jardin do Morro
IMG_5953
Vue depuis le Jardin do Morro

La Ribeira, le quartier le plus vieux de Porto, est nichée le long du Douro. Inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, la Ribeira, et son dédale de petites ruelles zigzagantes, est le quartier typique de Porto.

IMG_5988
Le quartier historique de la Ribeira

Sa promenade bordée d’habitations colorées et de tavernes, à l’ambiance à la fois animée et détendue est un incontournable de Porto. Il y règne une douceur de vivre dont on a adoré s’imprégner après nos longues balades dans la ville.

Nous nous sommes ensuite rendues à l’église Sao Francisco. L’extérieur ne laisse pas envisager l’opulence qu’il peut y régner à l’intérieur. En effet, les ornements ont tous été dorés à la feuille. La profusion des décors dorés est surprenante et ne peut laisser indifférente. Cette église est vraiment étonnante. L’entrée, au tarif de 5€, permet également d’accéder à un petit musée, sans grand intérêt, et aux catacombes. Ces catacombes sont assez inattendues. Les tombes s’accumulent des murs au sol. Cet endroit est assez mystique et insolite. Cette église a été une belle découverte, c’est d’ailleurs la seule que nous avons visité.

Nous sommes ensuite allées vers la rua das Flores pour la pause déjeuner (rendez-vous plus bas pour mes adresses préférées de restaurants). Depuis cette rue, nous sommes montées (encore et toujours, Porto est loin d’être une ville plate) jusqu’au point de vue situé près du Museu Igreja da Misericordia (rua Virtudes) pour une vue imprenable sur les toits de Porto. Puis, pour une pause un peu plus bucolique, n’hésitez pas à vous rendre aux jardins du Palacio de Cristal (environ 30min de marche depuis la rua Virtudes). Un joli parc arboré, où l’on croise de nombreux paons, et disposant de nombreux points de vue sur le Douro, Porto et Vila Nova de Gia.

IMG_5855
Vue depuis les jardins du Palacio de Cristal
IMG_5892
Le soleil se couche sur Porto
  • Visite d’une cave et du quartier Aliados et Bolhao

  • Visite des caves Graham’s

Nous avons débuté la journée par la visite des caves Graham’s. Pour nous il était impensable d’aller à Porto sans visiter une cave. Notre choix s’est tourné vers les caves Graham’s car j’avais lu d’assez bons commentaires sur la visite et surtout parce qu’il y a la possibilité de faire une visite guidée en français. Je vous conseille donc de réserver votre visite (à grahams@grahamsportlodge.com) pour être certain de l’avoir en français! 

Réservation faite, nous voilà donc partis pour une visite des caves Graham’s situées sur les hauteurs de Vila Nova de Gaia. La première partie est dédiée à un petit film de présentation de la famille Symington, propriétaire des caves depuis le 19e siècle, puis nous entrons dans le vif du sujet, la visite des caves. Dès l’entrée on sent les effluves de Porto, hum! on est de suite dans l’ambiance. Lumière tamisée, des dizaines de fûts de chêne, une petite fontaine, l’ambiance est chaleureuse et la visite est passionnante. Notre guide, qui parle un français parfait, est claire et précise.

A la fin de la visite, en fonction de l’option que vous aurez choisi, une dégustation est proposée dans une grande et belle salle avec vue sur le Douro ! 3 verres sont proposés. Pour l’option à 12€ (pour ceux qui ne boivent pas d’alcool, vous pouvez faire la visite sans dégustation au prix de 10€), nous avons eu un verre de Rubby 6 grappes, un Rubby de 2012, et un Tawny 10 ans d’âge (le meilleur). Les saveurs qui s’échappent du vin de porto Tawny (le Tawny est un vin qui a vieilli dans les fûts de chêne, au contact du bois, on retrouve donc au goût des arômes de noix et de noisette), m’ont fait réellement redécouvrir et aimer le porto.

La visite et le lieu valent le détour ! Un moment très agréable.

  • Le quartier Aliados et Bolhao

Ce quartier est situé au nord-est de la Ribeira. On l’a perçu comme un quartier un peu plus dynamique, moins figé dans le temps que le centre historique. C’est d’ailleurs dans ce quartier que les habitants de Porto, les « Portuenses », viennent manger un bout, boire un verre, passer du bon temps notamment le weekend.

Notre découverte de ce quartier a débuté par une pause photo à la gare Sao Bento. Cette gare est très connue pour ses azulejos qui ornent le hall d’entrée.

IMG_6006
Hall de la gare Sao Bento

Puis nous sommes allées au marché de Bolhao. Vous trouverez de nombreux étales de produits frais, poissons, viandes, fruits et légumes, ainsi que des boutiques de souvenirs (les prix sont beaucoup moins chères que dans le reste de la ville). Ce marché est un dépaysement total. 

N’hésitez pas à également vous promener sur la Rua de Santa Catarina, la rue commerçante de Porto, pas tant pour faire les boutiques, mais surtout pour admirer les diverses devantures et façades de style rétro. C’est également dans cette rue que se trouve le fameux Café Majestic, le plus célèbre salon de thé de Porto (il paraitrait que JK Rowling y aurait puisé l’inspiration pour écrire son premier roman Harry Potter à l’école des sorciers). L’intérieur est très sympa mais au vu des prix de la moindre petite collation, on a préféré ne pas s’y attarder. En parlant d’Harry Potter, RK Rowling se serait fortement inspirée de Porto pour écrire sa saga. Vous verrez d’ailleurs très certainement des personnes capés se promener dans les rues de Porto, étudiants portugais ou futur sorcier de Poudlard ? A vous de voir …

  • Petit zoom sur les azulejos

Le Portugal est très connu pour ces faïences colorées et aux motifs variés qui ornent les façades de certains bâtiments et maisons : les azulejos. Ils sont immanquables, et donnent tout leur charme aux villes. Une vraie petite merveille, qu’on adore dénicher aux quatre coins des rues. A Porto, impossible de manquer ceux de la gare Sao Bento, de la Capela das Almes et de la Igraja do Carmo.

  • Petit tour à l’Océan

Pour avoir un vrai petit air de vacances on a décidé d’aller jusqu’à l’océan. D’autant plus que pour s’y rendre, vous pouvez faire le trajet avec le vieux tramway numéro 1 (3€ le trajet). Pour prendre ce tramway, rendez-vous au pied de l’église S. Francisco, et comptez environ 30 min pour vous rendre jusqu’à l’océan. Ce tramway est trop mignon, il a gardé tout son charme d’antan ! Et j’adore me laisser bercer par ses tramway. 

  • La Vallée du Douro

Nous avons dédié notre 3e journée à la découverte de la Vallée du Douro, la région viticole de Porto. Cette région, réputée pour ses paysages sculptés par l’homme depuis des années pour la culture de la vigne, offre des paysages magnifiques.

La vallée du Douro
La vallée du Douro

Pour découvrir cette vallée, nous avons décidé de prendre le train (les croisières étant trop chères, en moyenne 80€ la journée, et on avait pas très envie de louer une voiture). Renseignements pris à l’Office de tourisme, on a décidé d’aller jusqu’à Pinhao. Comptez environ 20€ l’aller-retour depuis la gare de Sao Bento. Si vous en avez la possibilité, prenez le train « spécial » (le miradouro), car vous aurez la possibilité d’ouvrir les fenêtres du train et donc de profiter au mieux de votre trajet. Il faut environ 2h30 pour se rendre jusqu’à Pinhao, sachant que la première heure du trajet et sans aucun intérêt. Le reste trajet n’en reste pas moins superbe, on longe tout du long le Douro, ce qui permet d’avoir une vue imprenable sur toute la vallée, et de découvrir au fil du voyage les magnifiques paysages des champs de vignes cultivés en terrasse.

La ville de Pinhao n’a en revanche aucun intérêt particulier. Mis à part le fait d’être au centre de la vallée du Douro est donc d’avoir un bon point de vue sur les différents vignobles et les paysages impressionnants de la vallée.

Le trajet jusqu’à la Vallée du Douro est certes un peu fastidieux mais il en vaut quand même la peine. Les paysages de la Vallée du Douro sont magnifiques et impressionnants. Aucun regret d’y être allée !

  • Un petit creux ou une grosse faim ? 

    • Les Pasteis de Nata, cette pâtisserie typique du Portugal  (une sorte de flan dans de la pâte feuilletée) est un régal autant au petit déjeuner que lors d’un petit creux.
    • Le restaurant Casa Dias (Av. de Ramos Pinto 242, 4400-161 Vila Nova de Gaia). Un restaurant familial, à l’accueil chaleureux et aux assiettes fraîches et copieuses (et petits prix). On a adoré les croquettes de morue, les sardines grillées et la dorade grillée. On a tellement aimé ce restaurant que nous sommes revenues tous les soirs de notre séjour.
  • Le restaurant Mercearia das Flores (110 Rua das Flores). Une petite épicerie-restaurant qui sert et vend des produits locaux et bio ! Les plats sont très bons et assez peu chère.
  • Le restaurant Casa do Evaristo (535 rua de Fernandes Tomas). Ce restaurant aux allures rétro, sert des plats du jour typiquement portugais.

IMG_4003
Les plats copieux du restaurant Casa Dias
    • Les conseils du blog :

    • Munissez-vous de bonnes chaussures, Porto est loin d’être une ville plate ! En revanche c’est une ville à taille humaine, il est possible de tout faire à pied.
    • Le métro permet d’accéder au centre ville depuis l’aéroport. Le trajet est à 1,95€ +0,70€ pour le premier ticket acheté. En effet, les tickets sont à charger sur une carte individuelle (qui est donc à acheter lors de son premier trajet) à bien conserver tout le long de son séjour (le système tarifaire fonctionne par zone, mais ne vous inquiétez pas un agent est pratiquement toujours présent aux bornes pour vous aiguiller).
  • Faites vos achats souvenirs au marché de Bolhao, les prix sont parfois deux fois moins chères qu’en ville.
  • Parce que Porto est belle aussi la nuit …

Laisser un commentaire