Mayotte, Caribou Maore pour 15 jours !

Mayotte, petite île discrète au milieu de l’Océan Indien a pourtant de belles surprises à vous dévoiler.
En arrivant à Mayotte, le dépaysement est garanti. Loin du développement touristique de sa grande soeur l’Île de la Réunion, Mayotte a su préserver son charme et ses merveilles naturelles. Récit de 2 semaines à Mayotte.

 

  • Le transport :

Votre arrivée se fera sur petite terre. En effet Mayotte est composée de deux îles, Petite-Terre (où se situe l’aéroport entre autres) et Grande-Terre. Vous logerez probablement sur Grande-Terre qui concentre la plus grande partie de la population. La traversée entre les deux îles est assurée par une barge toute les 30 minutes, dure environ 15 minutes et coûte 0,75€ (sens Mamoudzou-Dzaoudzi, gratuit dans l’autre sens). Avec un peu de chance, vous aurez la possibilité d’observer pendant votre traversée les dauphins et baleines.

Le transport sur le reste de Mayotte se fait un taxi-brousse (camionnette que l’on décrira comme folklorique). Il est également facile de faire de l’auto-stop (nous l’avons fait et n’avons eu aucun problème), il faut juste prendre son mal en patience.

Je vous conseille quand même de prévoir de louer une voiture certains jours, toute l’île n’est pas desservie par les taxis-brousse et vous serez quand même plus libre. 

 

  • La plongée :

Le snorkeling :

Mayotte l’île au lagon !

Mayotte est dotée d’un des pus grands lagons fermés au monde. Autant vous dire qu’aller à Mayotte sans plonger serait une hérésie. Durant notre séjour, nous sommes le plus souvent allées à la plage de N’Gouja (Sud), plage de sable blanc bordée de baobabs et de palmiers, connue pour le nombre impressionnant de tortues marines que l’on peut observer à 100m du bord, elles sont des dizaines et des dizaines à venir picorer l’herbier au fond de l’eau.  Un masque, un tubas (et des palmes si vous avez) et partez à la découverte du lagon. Jetez-vous à l’eau et profitez ! Nager au milieu des poissons multicolores et des tortues et un pur bonheur.

Vous avez bien sûr la possibilité de faire du snorkeling à beaucoup d’endroit à Mayotte. Je vous conseille également Tahiti plage (Ouest), qui a un magnifique tombant (limite au niveau de laquelle les coraux plongent de plusieurs mètres, la concentration de poissons y est impressionnante!), et dont la vue sur le Mont Choungui est superbe.

En revanche faites attention, les vols sont fréquents sur les plages.

Lors de vos sorties à la plage, vous rencontrerez surement les makis, petits lémuriens de Mayotte, qui ont tendance à grimper sur vous (surtout pour piquer votre nourriture plus que par sympathie).

La plongée sous-marine :

Vous pouvez également faire de la plongée sous-marine, notamment au niveau de la fameuse passe en S. Connue pour la richesse et la diversité de sa faune, flore et de ses coraux, la passe en S est le spot de plongée incontournable à Mayotte. Nous avons plongée avec le Club Hippocampe Plongée, une très bonne expérience, l’équipe est super sympa et prend le temps de nous expliquer pleins de choses lors de la plongée (le baptême de plongée coûte 60€).

  • A la rencontre des baleines et dauphins

Nous sommes allées en septembre à Mayotte dans le but principal de voir les baleines (les baleines à bosse et leurs baleineaux, tout juste nés, se prélassent à Mayotte de juillet à octobre).

Nous sommes parties à la rencontre des baleines et dauphins deux fois durant notre séjour tellement le spectacle est féérique.

Nous avons fait les deux excursions avec Lagon Aventure qui propose des sorties à la journée pour 70€ (petit déjeuner, apéritif,  repas, dessert et café compris).

C’est donc parti !

Départ 8h00 sur le port de Mamouzdou et partons à la recherche des dauphins et baleines. Nous sommes tombées à plusieurs reprises sur des bancs de dauphins, avec possibilité de mise à l’eau avec eux. Quel moment magique que de pouvoir nager avec des dauphins sauvages tout en les respectant.

Puis le moment tant attendu arrive, des baleiiiiiinnnnnnnes et leur baleineau. Je ne peux vous dire qu’une chose, FEERIQUE. Vous n’avez qu’une chose à faire, observer et profiter du moment. Nous les observons quelques dizaines de minutes puis partons, mais ce moment restera gravé comme un moment précieux et fascinant.

L’excursion continue avec un repas pris sur les îlots Choizil.

L’après midi est consacré à la recherche de dauphins et au snorkeling (encore de très beau spot de plongée à découvrir).

Ce que j’ai apprécié lors de l’excursion c’est le respect de la charte d’approche et d’observation des mammifères marins. En effet, malgré un nombre important de bateaux, chacun attend son tour pour observer les mammifères, ils ne sont pas tous agglutinés devant la baleines ou les dauphins. Un bon point pour les organisateurs.

  • L’ascension du Mont Choungi

Le Mont Choungui (sommet culminant à 594 mètres) est situé au Sud de Grande-Terre. Etape incontournable pour profiter d’une vue imprenable sur l’île et ses environs : lagon à perte de vue, barrière de corail, îlots de Bambo et de Bandrélé, îlot blanc et récifs de couleur émeraude, l’îlot de Sada et même Petite-Terre ! Comptez une heure de marche pour accéder au sommet, la fin de la randonnée s’apparente plus à de l’escalade qu’à de la marche. Je vous déconseille très vivement de la faire seule, insécurité oblige (prenez contact avec les Naturalistes de Mayotte qui proposent des sorties en groupe).

 

  • Excursions sur les îlots :

Îlot Brendele : 

Depuis la plage de Sakouli (Est), vous pouvez louer un kayak pour vous rendre sur l’îlot Brendele (comptez environ 30 min l’aller, 15€ la journée de location). Nous avons loué les nôtres au O’Lolo. Vous découvrirez une belle plage et de très beaux fonds. Je vous conseille de faire le tour de l’île, d’y aller en semaine et de prendre votre pique-nique du midi directement à l’espace de location.

A votre retour vous aurez bien mérité un goûter chez O’Lolo. Crêpes, glaces, … à prendre sous ses petits cabanons face à la mer.

Îlot de sable blanc : 

Pour nous rendre sur cet îlot paradisiaque, plage de sable blanc au milieu d’une eau turquoise, nous avons fait appel à un pêcheur pour la journée. L’excursion comporte plusieurs arrêts sur des îlots plus beaux les uns des autres avec possibilité de snorkeling à chaque arrêt. Vu que nous étions avec un pêcheur, il nous attendait plus loin afin de pécher, ce que nous serons plus tard, notre repas du midi (plus aucun doute sur la fraicheur du poisson).

Le clou du spectacle reste l’îlot de sable blanc qui est juste paradisiaque. Une île comme on se l’imagine. Par contre pensez bien à votre chapeau et à la crème solaire pour vous protéger du soleil (il n’y a aucun point d’ombre).

C’est vraiment une journée que je vous conseille de faire. Pour vous renseigner sur les différents moyens pour vous rendre sur l’îlot de sable blanc je vous conseille d’aller voir sur le site www.ilemayotte.com.

  • Petite-Terre : 

Nous avons passé une journée sur Petite-Terre afin de faire le tour du lac Dziani et d’aller jusqu’aux plages de Moya.

Nous nous y sommes rendus avec la barge puis avons tout fais à pied sur place.

Le lac Dziani se situe au nord-est sur la route des Badamiers. La particularité de ce lac, qui est un ancien cratère, est sa couleur vert émeraude due au souffre qu’il contient. Le tour du lac Dziani se fait en un plus d’1h00. La randonnée est facile mais prévoyez de l’eau, il n’y a pas du tout d’ombre le long du lac. Vous aurez tout au long de la randonnée une vue imprenable sur le lagon.

Nous nous sommes ensuite rendue sur les plages de Moya (comptez environ 3h depuis le lac), connues pour être un lieu de ponte des tortues marines. Arrivée sur la plage vous pourrez d’ailleurs observer le bal des tortues qui remonte à la surface pour respirer.

 

Les petits conseils du blog  : 

  • Acheter vos fruits et légumes le long des routes, sur les marchés. Moins chère que les grandes surfaces (et oui faire vos courses à Mayotte vous coûtera au moins 30% plus chère qu’en métropole).
  • Acheter vos souvenirs au marché de Mamouzdou (même si beaucoup viennent de Madagascar).
  • Pour trouver de la vanille mahoraise, il faudra vous rendre à Chiconi, ou se situe l’un des derniers producteurs de vanille.
  • N’hésitez pas à partir à la découverte des cultures de la fleure d’ylang-ylang, fleur emblématique de l’île.
  • Je ne peux malheureusement pas vous donner de conseil pour le logement, nous avons dormi chez des amis.

6 commentaires

  1. Je n’ai pas encore eu la chance de partir à Mayotte, mais j’ai entendu dire que c’était un endroit sympa à visiter. Sans compter que les gens là-bas sont vraiment chaleureux.

    1. Mayotte est vraiment une île magnifique et son lagon est incroyable ! Encore peu impactée par le tourisme, l’île a gardé toute son authenticité et l’accueil des locaux est effectivement très chaleureux.

Laisser un commentaire