Amérique Centrale,  Le Panama

Voyager aux San Blas

Lors de nos 10 jours au Panama, nous nous sommes rendues sur les îles San Blas pendant 2 jours. Imaginez de minuscules îlots de sable blanc, entourés d’un récif d’eau turquoise et de quelques cocotiers… Vous y êtes, vous êtes aux San Blas.

Les San Blas, deux jours coupés du monde

Les San Blas sont un archipel de 365 îles, situés dans la Mer des Caraïbes, dont seulement une cinquantaine sont habitées par les Indiens Kuna. Les Kuna exercent alors un plein contrôle sur les îles et les protègent contre le tourisme de masse ; ils ont leur propre langue, traditions et culture.

Nous avions réservé notre séjour sur l’île de Chichime. L’une des îles les plus lointaines et l’une des plus grandes. Il nous a fallu environ 45 minutes de lancha depuis le port (après bien 4h de montagne russe en taxi collectif) pour arriver jusque notre île.

Notre arrivée s’est faite par l’accueil des Kuna et l’installation dans notre cabane en bois située à quelques mètres de la mer. Le confort de la cabane et du couchage est très modeste, mais la vue depuis la fenêtre de notre cahute et le bruit des vagues qui nous bercent avant de dormir nous font vite oublier ce confort sommaire.

Outre le confort sommaire des cabanes, la douche et les sanitaires sont également très rudimentaires (et bien entendu pas d’accès internet). Mais c’était le but de ces deux jour, être réellement coupé du monde et profiter de l’instant présent.

En revanche, pas besoin de se préoccuper des repas, ils sont compris dans la réservation. Vous aurez ainsi droit aux queues de langouste fraîches ou aux langoustines accompagnées de riz et de légumes (le petit déjeuner et aussi plutôt copieux).

Le tour de notre île se fait en moins de 20 minutes à pied. Un cadre idéal pour la farniente ! Se détendre et profiter sont les maîtres mots de ce séjour. En se promenant un peu sur l’île, vous trouverez de nombreuses petites plages avec absolument personne.

Il est également possible de faire une excursion dans l’après-midi (compris dans la réservation). Normalement, nous avions prévu de nous rendre sur un site de snorkeling, mais le courant était trop fort et nous avons dû changer nos plans. Nous sommes donc allées dans une immense piscine naturelle. D’une profondeur de quelques centimètres et de l’eau bleu turquoise à perte de vue, ce site est vraiment superbe. Ensuite, nous nous sommes dirigées vers une autre île, qui faisait un peu plus île à touristes. En effet, de nombreux bateaux sont arrêtés et des petits magasins de souvenirs, tenus par les Kuna, vendent leurs créations. L’autre partie de l’île fait un peu moins piège à touristes, un peu plus sauvage, on a même pu y voir quelques étoiles de mer.

Puis retour sur notre île pour de nouveaux moments de détente et baignade. Des vacances simples et reposantes.

La petite déception : les îles San Blas sont jonchées de déchets, quel dommage ! Déchets ramenés par la mer ou déchets de la vie quotidienne, on en retrouve de partout sur l’île, et malheureusement ils gâchent ce petit coin de paradis.

Comment aller au San Blas :

  • Nous sommes allées sur l’île de Chichime, l’une des îles les plus éloignées et l’une des plus grandes (20 min. pour en faire le tour). Nous avons réservé via Airbnb. Le prix comprend le couchage, les 3 repas et une excursion.
  • Le transport jusqu’au port des San Blas : nous sommes passées par Eco Trip San Blas (mail : hola@ecotripsanblas.com). Le trajet se fait en taxi collectif (un 4×4) et coûte 45$ aller-retour. Le taxi vient vous chercher à votre hôtel aux alentours de 5h30 et un arrêt est prévu pour acheter de l’eau et des petites choses à grignoter. En effet, sur les îles l’eau et les denrées alimentaires sont très chères, il est donc conseillé de venir avec. Je ne vous conseille pas vraiment ce transporteur. Nous sommes bien arrivées au bout mais avec beaucoup de difficultés (aucune communication avec le chauffeur, on a eu un arrêt de plus d’1h30 pour changer de voiture afin de passer la douane du parc des San Blas, on a attendu 1h au port pour le retour ….)
  • Il faut payer une taxe de 20$ pour entrer dans le parc des San Blas et 2$ au port.
  • Le trajet en lancha du port jusqu’a l’île nous coûte 30$ aller-retour
  • Pensez à laisser vos bagages à votre hôtels. En effet les îles et les transports ne sont vraiment pas adaptés pour le transport des grosses valises, privilégiez donc le sac à dos.

N’hésitez pas à mettre cet article de côté sur Pinterest !

Un commentaire

Laisser un commentaire