Visiter Copenhague
Europe,  Le Danemark

Un week-end à Copenhague

Visiter Copenhague en 3 jours

Cela faisait un petit moment que j’avais envie de m’envoler pour un week-end vers le nord de l’Europe ! Le Danemark, réputé pour être le pays le plus heureux au monde et connu pour son célébrissime « hygge » me tendait les bras. Billets en poche, nous voilà donc prêts à visiter Copenhague en 3 jours.

Nyhavn

Le canal de Nyhavn est certainement le lieu le plus connu de Copenhague avec ses façades colorées et ses nombreux bateaux. Le canal est bordé de belles maisons bariolées, de nombreux restaurants et bars. Un endroit très agréable malgré le nombre important de touristes. Très animé, le canal a tout de même un charme indéniable, une ambiance pittoresque typiquement scandinave.

Pas très loin du canal, tous les jours à midi, la relève de la Garde Royale a lieu sur la place du Palais d’Amalienborg. Une relève assez insolite ! La garde traverse le centre ville depuis le Château de Rosenborg, au son d’une fanfare, avant d’entamer la relève à proprement parler sur la place du palais. Si vous les croisez en ville, n’hésitez pas à les suivre, vous parcourez la ville à un rythme plutôt soutenu 😉

Le centre ville

L’ambiance générale du centre ville est assez chaleureuse, on s’y sent bien (même si dans leurs rapports humains les danois sont assez distants). L’architecture y est un peu froide mais pourtant elle est belle. Les Danois ont un vrai sens de l’esthétisme et du détail inné.


Pendant notre visite de Copenhague, on a adoré flâner dans le centre ville. La rue la plus populaire est certainement la rue Strøget (l’une des rues piétonnes les plus longues d’Europe) où vous trouverez de nombreuses boutiques. Mais n’hésitez pas à vous perdre dans les ruelles adjacentes, loin de la foule, elles ont tout autant de charme. Entre façades aux couleurs pastels et murs de briques, c’est très agréable de s’y promener. Vous trouverez également de nombreux cafés et restaurants tous plus coquets les uns les autres.

Le centre ville est bordée d’eau, certains quartiers font alors beaucoup penser à Amsterdam. Cette comparaison avec la capitale des Pays-Bas est d’autant vrai que les vélos sont omniprésents. Car oui ce n’est pas une légende, il y a beaucoup de vélos et de partout à Copenhague.

Arrêtez vous à la Tour ronde, Rundetarn qui domine le centre de Copenhague. Elle a été construite en 1642 par le roi pour servir de lieu d’observation aux astronomes. Depuis son sommet vous aurez une vue imprenable sur Copenhague (prix d’entrée : 3€).

Tivoli

Tivoli est le deuxième plus ancien parc d’attractions au monde. C’est l’endroit parfait pour retrouver son âme d’enfant. La décoration est très soignée, les manèges sont féeriques … un moment hors du temps. Il y en a pour tous les âges et tous les goûts, du simple carrousel aux montagnes russes. Tout est toujours décoré avec soin et dans un univers qui est propre à chaque attraction. Si vous visitez Copenhague, ne passez pas à côté de Tivoli (situé en plein centre ville) ! C’est mon gros coup de cœur de mon séjour à la capitale, on y a d’ailleurs passé toute une après-midi.

Infos pratiques : l’entrée est au prix de 120 dkk (16€). Attention avec le simple ticket d’entrée vous n’aurez pas accès aux manèges (il existe un ticket d’entrée + manèges). Il faut ensuite acheter des tickets (environ 3€50) pour accéder au manège (il faut parfois jusqu’à 3 tickets pour les manèges les plus sensationnels). Le parc de Tivoli ouvre d’avril à septembre de 11h00 à 23h00 du dimanche au jeudi et de 11h00 à 24h00 le vendredi et le samedi. Il y a aussi des ouvertures spéciales pour Halloween et Noël.

Le cimetière Assistens

Le cimetière Assistens, qui ressemble davantage à un grand parc qu’à un cimetière traditionnel, peut être l’objet d’une promenade très agréable ! On y retrouve des tombes d’écrivains célèbres dont celle de Hans Christian Andersen (auteur de la Petite Sirène). La promenade, bien qu’étonnante, est vraiment agréable, et sous la pluie elle en est même devenue mystique.

Christiania, la ville libre

Christiania est la fameuse “ville libre de Copenhague”. Fondée en 1971, Christiania est devenue un endroit libre où on ne paye pas de taxes et qui a ses propres règles (la vente de cannabis y est d’ailleurs autorisée). Ce n’est vraiment pas un quartier que j’ai apprécié. La ville parait être un grand foutoir, les maisons sont faites de bric et de broc, des dealers sont installés un peu de partout … Je n’y ai donc trouvé aucun intérêt, juste une attraction touristique. Attention, il est interdit de prendre des photos !
Christiana on aime ou on aime pas…

Les marchés de Noël à Copenhague

Visiter Copenhague à noël, c’est retrouver toute la magie des fêtes d’années comme on l’imagine. Les marchés de Noël sont dispersés dans toute la ville : à Nyhavn, sur la place Amagertorv, etc… Ne passez pas à côté du fameux gløgg, leur vin chaud, qui est très bon et différent à chaque stand. Arrêtez-vous également dans les nombreuses boutiques scandinaves, de quoi faire le plein de jolie décoration. La ville est, quand à elle, décorée sombrement mais chaleureusement. Les grandes fenêtres des immeubles sont habillées de guirlandes aux tons chauds, des étoiles en papier y sont suspendues et les vitrines des magasins sont toutes décorées avec beaucoup de goût.

Mais la vraie féerie de Noël se trouve à Tivoli. On est émerveillé dès le passage de l’imposante porte d’entrée du parc. On est tout de suite emporté dans la magie de Noël. Tout le parc est décoré aux couleurs des fêtes de fin d’année et on y retrouve un très beau marché de Noël.

Et ce fameux hygge ?
C’est cette ambiance chaleureuse et cocooning que l’on retrouve dans les nombreux cafés et restaurants de la ville. Ils sont en général décorés avec des bougies, des plaids, des banquettes et des lumières tamisées de manière à s’y sentir bien, comme à la maison. C’est ce sentiment de bien-être que l’on retrouve dans de nombreux restaurants et cafés.

Le coin des restaurants à Copenhague :

Une grosse faim :

A Copenhague vous ne pourrez pas passer à côté des smorrebrod, une spécialité danoise. Il s’agit d’un sandwich composé généralement d’une tranche de pain noir joliment garni.

  • Marché couvert de Torvehallerne : Entre les différents stands de fromages, charcuteries, bières, plats exotiques, il y a de quoi avoir l’eau à la bouche. Au milieu de ce marché, des petits stands cuisines des produits frais. Un endroit idéal pour goûter aux spécialités locales à moindre coût.
  • Kronborg (Brolaeggerstraede 12, Copenhague) : un petit restaurant très sympa qui permet de découvrir des plats typiques.
  • 42RAW (Pilestræde 32, non loin de Strøget) : une bonne adresse si vous souhaitez un brunch healthy mais savoureux.

Une petite faim :

  • Munchies (Torvegade 55) et ses énormes bubble waffle ! Ces fameuses gaufres que l’on agrémente de glaces, sauces, fruits et topping en tout genre.

Envie de sortir boire un verre :

  • Mikkeller & Friends (Stefansgade 35, quartier de Norrebro) : Vous n’aurez que l’embarras du choix en arrivant dans ce bar. On y propose une quarantaine de bières artisanales dans un décor sobre mais chaleureux. C’est très hygge tout ça.
  • Brus (Guldbergsgade 29F) : Un énorme bar à bières situé dans une ancienne usine à l’ambiance assez jeune. Vous pourrez trouver cotre bonheur parmi Plus de 30 bières pressions.

Les conseils du blog pour visiter Copenhague :

  • La monnaie locale est la couronne danoise, 1€ = 7,5DKK
  • La vie est très chère à Copenhague (par exemple, un smørrebrød coûte au minimum 7-8€, une bière 10€)
  • Si vous cherchez un logement au bon rapport qualité/prix, je vous conseille cet appartement sur Airbnb. Excentré mais à deux pas du métro, cet appartement est petit mais très fonctionnel. Le centre ville est accessible en moins de 10 minutes. S’il s’agit de votre première inscription sur Airbnb, en passant par ce lien, vous gagnerez 25€ sur votre réservation.
  • Pour se déplacer : le city pass permet de voyager dans les zones 1 à 4 en bus, métro et train (il comprend aussi le trajet aéroport-centre ville). Le city pass est vite amorti si vous résidez assez loin du centre (comme nous), tout en étant dans les limites des zones 1 à 4. En revanche si vous résidez en centre ville, faites vos calculs ! Car tout peut se faire à pied (pour information, un ticket de métro coûte 3,2€ pour deux zones). Comptez 11€ (80 DKK) pour 24h et 27€ (200 DKK) pour 72h. Il est possible de l’acheter en avance sur ce site : CityPass.
  • Attention les danois mangent très tôt, donc ne tardez pas trop si vous souhaitez dîner au restaurant. Les magasins aussi ferment assez tôt : 18h en semaine et 17h le samedi.
  • Pas de panique, les danois parlent très très bien anglais !
  • Ne nous sommes pas allés jusqu’à la célèbre Petite Sirène. Trop excentrée, nous n’avons pas eu le temps d’y aller. S’y rendre à vélo (un sport national et le meilleur moyen de se déplacer à Copenhague) doit être vraiment sympa, mais le manque de temps et surtout la pluie nous en a découragé.
  • Vol Lyon – Copenhague du 6 au 9 décembre : 45€ aller/retour

J’espère que cette article vous aura plu et qu’il vous donnera envie de prendre vos billets pour visiter Copenhague en 3 jours.

3 commentaires

Laisser un commentaire